Les partenaires

Le LMI-MESO est un laboratoire multi-site matérialisé dans trois institutions partenaires qui en constituent le « premier cercle » : en France (14 membres d’UMR IRD), au Mexique (8 membres du CIESAS), au Costa Rica (FLACSO-UNA-UCR).
Un « deuxième cercle » réunit les institutions et collègues qui porteront certains programmes dans les différents pays d’Amérique centrale, à Cuba et en Haïti.
Enfin, un « troisième cercle » comprend les interlocuteurs avec lesquels le LMI-MESO réalisera certaines de ses activités.

Ce dispositif à trois « étages » ou « cercles » permettra d’insérer nos recherches dans un environnement scientifique élargi tout en conservant la cohésion indispensable au projet collectif. Notons que, en Amérique centrale, les Universités et les enseignants-chercheurs entretiennent des relations étroites avec les institutions de recherche et d’enseignement supérieur des Etats-Unis, ce qui positionne d’office le LMI dans un environnement nord-américain et international. Le double ancrage américain permettra d’activer la circulation des participants (étudiants, chercheurs, enseignants-chercheurs, post doctorants et associés) d’une part ; il permettra une véritable codirection régionale, d’autre part.

Partenaires et membres du « premier cercle »

En France, les participant/es sont membres des UMR de l’IRD : URMIS, GRED, CESSMA, SedylLPED, CEPED, PALOC. L’Université Paris Diderot et le CIRAD sont aussi présents.

Au Mexique, les participant/es sont enseignant/es-chercheur/es du CIESAS dans ses différents centres régionaux : DF, Golfo, Peninsular, Sureste.

Au Costa Rica : les participant/es relèvent de la FLACSO, de la Universidad Nacional et de la Universidad de Costa Rica.

Partenaires et membres du « deuxième cercle »

Les contacts sont déjà pris avec la USAC et FLACSO au Guatemala; la Fundación PRISMA et la UCA au Salvador ; la UCA et Instituto Nitlapan au Nicaragua; la NICH au Belize; l’Instituto ICIC Juan Marinello et l’ICAN à Cuba; l’Université d’Etat d’Haïti (UEH) et le LADIREP en Haïti.

Partenaires et membres du « troisième cercle »

Enfin, un « troisième cercle » comprend les interlocuteurs avec lesquels le LMI-MESO réalisera certaines de ses activités.  Par sa composition et par les thématiques qu’il porte, le LMI est appelé à contribuer à d’autres initiatives scientifiques et institutionnelles comme les instances fédératrices dont nos institutions sont membres. Trois GIS et un LIA sont particulièrement concernés : CIRESC, IdA, Pôle Foncier Montpellier, CIST.

Par ailleurs, le LMI MESO inscrit ses activités dans la dynamique de la recherche française et internationale, en menant des projets en collaboration avec l’ANR, le CNRS, le MAEE (CEMCA, IFEAC), etc.

Une réflexion au sujet de « Les partenaires »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Mobilités, gouvernance et ressources dans le bassin méso-américain